Merçi à tous pour vos reçits, trés sympas à lire, balaise le tableau séverine, merçi de nous avoir suivi toute la journée, voici mon réçit : 

JOUR -4 : O n part avec le prez, direction Masstrich, arrêt à l'hotel à coté de l'aéroport et la qui est la !!! l'equipe Garmin, lampre, shimano....qui dort dans le même hôtel que nous, donc bonne soirée... 
JOUR -3 : On repart de Masstrich direction Copenhague, plus on avance plus il fait mauvais ( les autoroutes Allemandes sont tous en travaux, donc galère, de superbes voiture à bloc....) on prend le Ferry à la frontière Allemande direction Copenhague et la il pleut fort, sortie du Ferry il pleut encore plus fort, il nous reste 1 heures de voiture pour arrivé à Copenhague, il pleut de plus en plus, on arrive dans la maison, il fait froid et le temp est terrible, ça promet. 
jOUR -2 : On vat chercher les dossards au centre ville ( on s'y perd un peu et on à du mal à trouver une place de parking ) on trouve le village en plein coeur du centre ville dans une place en travaux ( on aurait dit les travaux du tram-way de Brest ) des petites bâches qui montre le village, 8 à 10 stands seulement, pas d'ambiance, loin de l'ambiance de Roth, on attend Cedric de Brest qui nous dit qu'il à déja creuvé sur le parcour à l'entrainement et qu'il à déja copé son pneu, rassurant, on vat pour partir à la pasta party et la patatra, la vitre du véhicule du prez à été cassé, il on essayé de volé des affaires, nous voila partie chez les flics, cedric nous accompagne, on fait les papiers et on repart à la pasta party au centre des congrés de Copenahague, un centre énorme, on rentre dans la salle et la il y à une énorme salle avec aucune ambiance, 2 styles de pâtes froide et rien d'autre ( pas bière n'y de dessert ) on n'y rencontre le gros, qui nous rassure sur sa forme ( plus rien au niveau du poignée et du dos) et on rentre assez tot. 
JOUR -1 : On rejoint cédric chez lui et on apporte le vélo dans le parc au bord du départ de la natation et le sac de course à pied ( j'ai oublié la crème vaseline pour les pieds ), on voit un plan d'eau assez calme, aucune ambiance triathlon, il y à presque personne sur le site, on pose le vélo et on repart chez nous, pas motivé par l'ambiance 
JOUR J : On se lève à 4h30 du matin pour un départ à 5h30, l'ambiance et calme tous le monde se prépare doucement, on arrive sur le site l'ambiance et calme tous le monde se prépare, il y à une petite musique qui régle l'ambiance ( Rien n'a voir avec l'ambiance de Roth, les grosses musique technos...), le départ des pros est donné presque dans l'anonymas, les départs se succède et notre départ est donné à 7h35 avec Cedric et le prez, je ressent aucune pression je suis au départ d'un Ironman et je le prend comme un sprint que l'on fait dans la région, je discute avec un gars et l'arbitre nous dit départ dans 1 minute. 
NATATION : le départs donné on court ver la 1 er boué ( vague de 300 ) cela se bouscule sur 150 mètres et aprés il y à une longue ligne droite, l'eau est bonne sans courant, je me met sur les côtés pour nager tranquille, on contourne un bateau et on retourne ver l'arrivée avec une ligne droite de plus de 2 km, je fini la natation sans emcombre, je rentre dans le parc pour me changer et je met mon cuissard de vélo, mon petit tee-shirt noret et mon maillot à manche longue de club et je vais pour partir, mais je me rend contre que j'ai mis mon cuissard à l'enver, donc je me désabille et remet tous dans l'orde 
VELO : je part tranquille j'ai des sensations à vélo, je rattrape pas mal de monde, on part ver la côte sur 40 km, tous à droite comme dirait dieu, je voit 2 personnes qui on creuvé et après les 40 km on prend des petites route pas trés large, après on reprend une grande route sur 30 km vent de face, il y à pas mal de gens qui nous encourage et la à la fin du 1 er tour je regarde en fin mon compteur pour savoir ma moyennne et la je regarde le compteur qui me met 28,62 moyenne, la claque !!!!!! je prend un coup au moral je décide de prendre mes sandwiches, j'ai mal au cervicale je mange tranquillement, je m'arrête même pour prendre mon 2 eme sandwiches, je suis démoralisé, je continue une fille me double et je la tient à distance, on reprend le même parcour et je retrouve des forces, je prend la grande route avec le vent de face et je fini le vélo assez confiant, pas mal aux jambes et je fini dans le centre ville pour enchainé à pied. 
COURSE A PIED : Je décide de me changer totalement, je regarde ma montre pour la 2 éme fois et la je voit 6h30 !!!!! Merde je suis dans les temps, mon compteur ne marchais pas bien, je reprend le moral, j'ai fait un vélo pas si mal que cela. Je part à pied assez vite et je decide de faire moin de 5 au kilos, il y à énormément de monde sur le parcour, le parcour est fait de 4 tours de 10,5 km, je fait le 1 er tour dans le même rythme, je respecte mon temp à chaque kilometre, je me ravitaille tous les 2,5 km, eau et coca, puis l'autre eau et gel, comme à Roths, pas de solide, je ne voit aucun dauphins pendant 1 tour, même pas nos supporter ( les familles.....), j'entame le 2 ème tour mon temps est bon, le chronos est le même que le 1 er, je croit que pour les moins de 10h00 cela sens bon, je continue dans ce parcours urbain très sympas, l'ambiance est énorme, je voit Sandra et Mme la prez qui m'encourage cela me fait du bien, je rencontre le douanier, le prez, qui court bien à leur rythme, je croise aussi gillou et le gros qui sont bien, je continue toujours sur le même rythme, je ne ressent pas de fatigue, je m'hydrate bien, même s'il fait pas chaud ( pas de vent, ni de soleil, 18 °), j'entame mon 3 éme tour et Sandra me dit que le gos et à 7 minute de moi, je croit que je peut aller le chercher, je re croise le gros qui court à 10h15 et Gillou qui fait une tronche d'un gars qui souffre, je me sent bien, je court à bonne allure toujours dans les même temps, je double plein de personne, j'entame mon 4 ème tour je suis un peu entammé, je recroise Sandra qui me dit que le gros et à 2 minutes de moi, j'ai énormément mal au jambes, cela brule de partout, mais je continue et je me rappelle des courses de Aber Wrach et XLF ou j'ai galéré au niveau de la course à pied, je m'accroche et je retrouve de la force pour finir en boulet de canon en 9h51 inespéré !!!!!!!!!! 
CONCLUSION : Mon 1er objectif était de finir se triathlon en moin de 10h00 et si possible me taper le gos, double objectif atteint, je remercie le gros le douanier, bill, gaitan et dieu pour les nombreux entrainements que l'on n'a fait ensemble et à vous tous pour vos recit